Syndicat de traitement des dechets Ardèche Drôme

ACTION 1

 Ils l'ont fait :

Ecole Rosa Parks - Privas

Ecole Voltaire - Portes-lès-Valence 

Ecole Présentation de Marie - Vernoux-en-Vivarais

ACTION 2

Ils l'ont fait :

Ecole Presentation de Marie - Vernoux-en-Vivarais

Ecole Bouvier - St Marcel-lès-Valence 

Ecole publique - Mirabel et Blacons

ACTION 3

Ils l'ont fait :

Ecole Seignobos - Valence

Ecole Rosa Parks - Privas

Ecole Fernand Léger - Portes-lès-Valence

ACTION 4

Ils l'ont fait :

Ecole Presentation - Marie de Vernoux-en-Vivarais

Ecole Bouvier - Valence 

Ecole Rosa Parks - Privas 

Ils ont agi dans leurs écoles !

Sur le territoire du SYTRAD, nombreuses sont les écoles primaires qui mettent en place des actions concrètes d’éco-exemplarité :

ACTION 1 - Je mets en place le tri sélectif durablement au sein de l’école

Savez-vous que la mise en place du tri dans l’établissement scolaire peut-être réalisée par les élèves et faire partie d’un projet d’école ?  Les élèves réalisent ainsi des affiches sur les consignes de tri sélectif qui seront mises sur leurs poubelles de tri (généralement, la poubelle pour le verre n’est pas réalisée car le verre est très peu utilisé dans les écoles).

Lorsque les affiches de tri sélectif sont prêtes, les élèves réalisent une explication et une mise en place des poubelles dans les autres classes !

Pour la collecte des poubelles de tri, plusieurs possibilités :

  • soit c’est l’agent d’entretien ou un agent de la commune qui réalise la collecte,
  • soit les élèves le rajoutent à la liste des services « tri et collecte des déchets de la classe »,
  • soit les enseignants ou le responsable d’établissement jettent les déchets recyclables dans un conteneur de tri proche de l’école !
Ils sont allés plus loin :
  • La sensibilisation du quartier ! Les élèves ont décidé de sensibiliser les habitants autour de l’école à la gestion des déchets, l’utilité de faire du tri pour la protection de la planète. Ils ont réalisé des affiches et flyers attractifs pour interpeler les habitants et ont distribué les flyers dans les boîtes aux lettres et dans les commerces de proximité.
  • La création d’une vidéo sur l’utilité de trier son verre à destination des parents ! Après un apéro imaginaire ou après avoir vidé leurs bouteilles de jus de fruits en verre, les élèves nous montrent le bon geste de tri : jeter les bouteilles dans un conteneur vert pour permettre un recyclage de la matière et une économie de matière première (le sable). Un geste convivial jusqu’au bout !
  • Après un nettoyage de la nature, les élèves ont eu l’idée de réaliser en arts visuels des animaux à la façon d’un artiste portugais appelé « Bordalo » et de créer des lettres pour écrire un slogan sur le mur de l’école « Sauvons la planète ».

ACTION 2- Je favorise l’éco-consommation

Les enseignants volontaires, pour remplacer les feutres effaçables, ont adopté les crayons aquarelle ! Ils fonctionnent aussi sur tableau vert (attention à bien utiliser des couleurs claires pour bien voir).  Le crayon aquarelle s’efface avec un chiffon humide.

Le savez-vous ? -> le prix d’un crayon aquarelle = prix de 3 feutres effaçables (calcul d’utilisation sur une année scolaire : les feutres effaçables versus les crayons aquarelle)

Ils sont allés plus loin :
  • Certaines écoles ont organisé des échanges entre parents ! Tels des élèves de CM2 qui ont réalisé une collecte de livres auprès de leurs parents !

  • Pour maintenir le matériel plus longtemps en fonctionnement, certaines classes n’hésitent pas à réaliser des protège-cahiers en carton ou, à glisser les exercices (feuilles papier) dans une pochette en plastique pour écrire dessus avec le crayon aquarelle et ensuite effacer pour que l’exercice puisse profiter à un autre élève !

  • Les élèves ont fabriqué des cahiers de brouillon à partir des feuilles de brouillon de l’année

  • Des classes ont privilégié les stylos rechargeables, ceux en bois ou en plastique recyclé, au lieu des stylos jetables.

ACTION 3- J’instaure des collations « zéro déchet »

Dans une école, les élèves ont fait le constat que la plupart des écoliers apportent des gâteaux achetés et souvent sûr-emballés ! Pour aider leurs camarades, ils ont créé un livre avec leurs propres recettes de gâteaux fait maison.

Lors d’un projet vélo (de 220 km), les élèves ont dû s’entrainer environ 10 jours où, à chaque fois, ils ont pique-niqué. Ils ont donc eu la bonne idée de réaliser des pique-niques éco-citoyens. Ils ont ainsi réfléchi en amont sur qu’est-ce qu’un pique-nique éco-citoyen et comment le constituer ? Un quiz a donc était réalisé  lien ici

Après chaque pique-nique un retour d’expériences a été réalisé par les élèves qui ont travaillé en binôme autour de 3 thématiques :

  • Que pouvons-nous prendre à manger dans notre pique-nique éco-citoyen ?
  • Que pouvons-nous prendre pour transporter notre pique-nique éco-citoyen ?
  • Comment expliquer ce qu’est un pique-nique éco-citoyen.

Des affiches de restitution ont été réalisées.

Les élèves utilisent régulièrement le support des affiches pour faire passer leurs messages de réduction : « la goûter box », « les bocaux en verre », « yaourtières et gourde »

ACTION 4- Je lutte contre le gaspillage alimentaire

Quelques astuces mises en place par les élèves et réalisées en lien avec le personnel de la cantine :

  • Prendre en compte l’appétit de chacun en demandant la quantité souhaitée au moment du service.
  • Au moment de servir, demander toujours la quantité que les enfants souhaitent consommer (attention les enfants goutent de tout !). Mais en prenant en compte l’appétit de chacun, cela évite de gaspiller de la nourriture et surtout cela sert à faire profiter ceux qui ont un gros appétit !
  • Distribuer le pain uniquement à la demande.
  • L’un des aliments le plus gaspillé est le pain ! Alors, le distribuer et le limiter à 2 tranches par enfant pour éviter le gaspillage !
  • Récupérer les déchets alimentaires pour nourrir éventuellement les poules.
  • Développer l’utilisation d’un bac à compost pour les déchets alimentaires de la cantine.

 

Voici leurs réactions :

 

 

  • Même si on n’aime pas trop un aliment, on le mange quand même pour ne pas gaspiller.
  • Nous ne devons pas « avoir les yeux plus gros que le ventre », c’est-à-dire ne pas demander trop quand on est servi.
  • Nous finissons notre pain avant la fin du repas.

ACTION 5- J’organise des fêtes plus responsables

Malheureusement, l’année scolaire 2020-2021 n’a pas connu de fêtes d’écoles, mais les enseignants ont tout de même prévu des gobelets réutilisables pour l’année scolaire à venir. Le jour de l’évènement, les participants paient la boisson ainsi que le gobelet. Une fois la boisson consommée, soit le gobelet est remboursé soit l’acheteur le garde en souvenir. C’est une pratique de plus en plus répandue