Syndicat de traitement des dechets Ardèche Drôme


Et vous, que faites-vous pour réduire vos déchets ?

Quelles sont les astuces que vous mettez en place pour réduire vos déchets au quotidien ?
Cet espace de témoignage vous est consacré. Son objectif est de mettre en valeur vos bonnes pratiques au quotidien en faveur de la réduction des déchets.

Témoignages à venir

A l'école

Le milieu scolaire génère des déchets : déchets alimentaires, emballages en plastique, feuilles de papier, etc.

L’école, en travaillant autour de la réduction des déchets, peut être exemplaire en impliquant activement ses élèves et enseignants. La thématique des déchets est un réel enjeu environnemental et permet de nombreux liens avec les compétences et programmes scolaires. Ce que les enfants apprennent à l’école, ils l’utiliseront dès aujourd’hui à leur domicile et lorsqu’ils deviendront adultes.

Voici quelques actions qui peuvent facilement être mises en place.

Je mets en place le tri sélectif dans l’école

Comment mettre en place un tri sélectif efficace et pérenne au sein de votre école ?

Avec un peu d’organisation et méthode, vous pouvez dès à présent vous lancer :

  • réalisez des poubelles de tri avec les élèves : impliquer les élèves dans cette démarche favorise l’appropriation du projet et l’assimilation du geste,
  • fabriquez des affiches sur le tri : le mémo tri sur le site internet du SYTRAD peut vous aider,
  • identifiez un référent déchet par classe : cela permet de responsabiliser les élèves vis-à-vis de cette thématique, voire de les rendre autonomes sur le sujet,
  • informez de la mise en place du tri à l’école : informez les autres classes, les parents... mais également la Mairie et votre collectivité en charge de la collecte des déchets, pérennisez le projet : après quelques mois de mise en place, faites le point sur les pratiques et proposez des pistes d’amélioration.

Je pense « achats responsables » pour mon école

Le choix des fournitures scolaires engendre un impact sur notre production de déchets. 

Mais qu’est-ce que cela implique ? Au-delà de la prise en compte environnementale, les achats responsables intègrent une démarche globale de développement durable, avec un impact social, éthique et économique.

 

Voici quelques actions qui peuvent facilement être mises en place :
  • réutilisez les feuilles A4 usagées pour en faire du brouillon dans la mesure du possible : vous pouvez également créer un petit cahier de brouillon personnalisé,
  • incitez à la réutilisation du matériel ou au don : organisez une brocante, une bourse d’échanges, installez une boîte à dons ou encore faites appel aux parents pour alimenter la bibliothèque de la classe ou les jeux de la garderie avec des objets de seconde main,
  • encouragez les achats groupés, en vrac ou en lot : pour les crayons de couleurs ou crayons de papiers, les stylos mais aussi pour les goûters,
  • privilégiez les produits réparables, rechargeables ou recyclables,
  • optez pour des produits d’usages quotidiens durables : verres, serviettes de table, lingettes en tissu, ardoises blanches avec crayons gras…

Je passe aux collations « zéro déchet »

Sachez que préparer un pique-nique ou un goûter d’anniversaire « zéro déchet » pour l'école est tout à fait possible !

Voici quelques astuces pour vous faciliter votre démarche :

  • proposez aux parents de fournir des collations qui génèrent moins de déchets comme des fruits et légumes locaux, de saison, des produits « faits maison » et l’achat en vrac. Pour les aider, vous pouvez affichez dans la classe ou ailleurs, un calendrier des fruits par saison,
  • réalisez des ateliers cuisine en classe : biscuits « maison », soupes et smoothies…,
  • privilégiez les courses en vrac pour l’école,
  • utilisez des contenants réutilisables : une gourde (permet d'éviter 3 kg de déchets par an !) ou un verre réutilisable, une boîte à tartine en inox, récipients en verre ou en plastique, du tissu imbibé de cire d’abeille et même des petites poches lavables qu’on peut remplir de compote.

Je dis Stop au gaspillage à la cantine

La loi sur la transition énergétique pour la croissance verte (CLCV) impose une démarche de lutte contre le gaspillage alimentaire au sein des services de restauration collective

Sur les établissements de premier degré, le gaspillage alimentaire représente 26 % des quantités préparées, soit 160 grammes et 0,53 € par repas. Un enfant de 7 ans gaspille tous les ans son propre poids !

Il est important d’associer tous les acteurs importants : personnel de la cantine, fournisseur de repas, enseignants, enfants, etc.

 

Voici une proposition de plan d’action :
  • prenez en compte l’appétit des enfants : bien souvent, la quantité distribuée est très importante par rapport aux besoins et envies des enfants,
  • repensez la distribution du pain : c’est l’un des aliments les plus gaspillés ! Limitez le nombre de tranches ou coupez les tranches en 2. Dans un self en ligne, placez le pain à la fin afin que les élèves puissent se servir en fonction du reste de leur plateau. N’hésitez pas à questionner les enfants, ils regorgent d’idées à ce sujet !
  • achetez du matériel de service uniforme : pour aider le personnel à servir les justes quantités,
  • réalisez une activité créative avec des légumes comme des portraits à la manière d’Arcimboldo à l’aide de découpages faits dans des prospectus ; réalisez des affiches sur les «supers-pouvoirs» des légumes...
  • proposez une visite de la cuisine aux enfants afin qu’ils se rendent compte du travail effectué, qu’ils créent des liens avec les agents...
  • proposez aux élèves une recette anti-gaspillage à refaire chez soi (comme le pain perdu).

Le SYTRAD peut vous accompagner dans cette démarche : des outils sont mis à votre disposition.

J’organise des fêtes d’école respectueuses de l’environnement

Les fêtes d’école sont un moment privilégié pour les enfants, les parents et les enseignants. Les enfants sont fiers de montrer leur spectacle de danse ou de chant, heureux de participer aux différents stands de jeux organisés pour l’occasion et enchantés de consommer à la buvette. Mais cela produit souvent beaucoup de déchets.

 

 

 

 

Voici comment organiser une fête éco-responsable et ainsi réduire au maximum les déchets et le gaspillage :
  • impliquez au maximum les enfants : ils sont très demandeurs de ce type de démarche,
  • utilisez des verres lavables : aujourd’hui, grand nombre de prestataires proposent des verres réutilisables en plastique. Il vous est possible d’investir mais aussi de les louer auprès de certaines collectivités. Vous pouvez aussi utiliser des verres de table récupérés,
  • supprimer les pailles en plastique : remplacez-les par des pailles en cartons, bambous ou investissez dans des pailles en inox,
  • privilégiez l’achat des boissons en grands formats pour votre vente,
  • utiliser des torchons et éponges lavables, des nappes et serviettes en tissu,
  • si vous vendez des frites : utilisez des filtres à café non blanchis, des feuilles de papiers à corner ou des barquettes en matière recyclable,
  • réalisez un espace tri des déchets : à la fois pratique et ludique,
  • décorez vos espaces avec des guirlandes de fanions en tissu, des objets détournés, des dessins…,
  • proposez des jeux durables et de « récup’ »,
  • pensez aux cadeaux dématérialisés pour les tombolas, lotos…