Syndicat de traitement des dechets Ardèche Drôme

Quels sont les déchets indésirables ?

Pour faire un compost de bonne qualité, nous sommes tous responsables ! Certains déchets ne doivent pas être jetés dans la poubelle d’ordures ménagères ! Ils peuvent nuire à la qualité du compost ou contenir des éléments très polluants. Mais de quels emballages s’agit-il ?

Les emballages en verre

Pots, bocaux, bouteilles doivent être déposés dans les conteneurs de tri. Tous les autres objets en verre (verres à boire, vitres, miroirs, vaisselle, ampoules, néons, porcelaine, carrelage, pare-brise, ...) ne sont pas recyclables car ils ont une composition chimique différente du verre d'emballage qui rend impossible leur intégration au calcin utilisé dans les fours verriers. Apportez-les dans les déchéteries de votre commune où ils seront également valorisés. Bien qu'un pré-tri soit réalisé en amont par l'exploitant, ces déchets peuvent passer dans le procédé et donc détériorer les installations mais aussi nuire à la qualité du compost.

Les encombrants

Les bâches plastiques, les tuyaux d'arrosage, les cassettes vidéos, les matelas, etc. Ces déchets particuliers doivent être apportés en déchèteries. Bien qu'un pré-tri soit réalisé en amont par l'exploitant, ces déchets peuvent détériorer les installations. Ceci bloque l'extraction des ordures ménagères du tube et perturbe l'exploitation.

Les déchets ménagers spéciaux (DMS)

Ce sont les piles, les peintures, les solvants, les phytosanitaires... Ces déchets doivent être traités par les filières spécifiques des déchèteries. Encore trop présents dans nos poubelles, ils peuvent contaminer les ordures ménagères et par conséquent altérer la qualité du compost.

Les centres de valorisation organique se visitent !

Que vous soyez petits ou grands le SYTRAD peut vous proposer une visite adaptée à vos attentes ! Le parcours permet à chacun de comprendre comment sont traités les déchets sur son territoire et de devenir acteur de leur traitement.

Centres de valorisation organique

Une fois collectée, que devient ma poubelle d’ordures ménagères en Drôme Ardèche ?

Plus de 50 % du poids de notre poubelle d'ordures ménagères est constitué de déchets compostables (épluchures, restes de nourriture, fleurs fanées, papiers, mouchoirs...).
Afin de valoriser au maximum les déchets et de réduire leur enfouissement, le SYTRAD a choisi de construire trois centres de valorisation organique des déchets ménagers situés à Beauregard-Baret, Saint Barthélemy de Vals et Étoile sur Rhône.

Composition de la poubelle d’OMr du SYTRAD

"Plus de la moitié des matériaux sont biodégradables"

Caractérisation MODECOM réalisée sur le territoire du SYTRAD sur la période 2013-2015

L'objectif principal de ces centres est de produire du compost à partir des déchets organiques contenus dans notre poubelle grise. Ce compost est utilisé en agriculture locale.

Parallèlement, les déchets combustibles (plastiques) disposant d'un fort pouvoir calorifique peuvent être isolés pour être ensuite utilisés en énergie.

Découvrez le fonctionnement des centres

Que deviennent mes ordures ménagères en Drôme Ardèche ?

35%
Compost
Agriculture, Espace verts
2%
Métaux recyclables
Usines de recyclage
38%
Déchets combustibles
Substitution de l'énergie fossile
12%
Déchets non valorisables
Enfouissement

Le compost

Le compost répondant aux exigences de la norme AFNOR NFU 44-051 est commercialisé et valorisé en agriculture ou en revégétalisation. Tout lot non conforme est déclassé en stabilisât et enfouis. Sa commercialisation est déléguée aux exploitants dans les marchés qui les lient au SYTRAD. Parallèlement, la valorisation organique de la part Papier Carton Non Complexés (PCNC) compostée est soutenue financièrement par Eco-Folio et Eco-Emballages.

Les métaux

Les métaux ferreux (acier) et non ferreux (aluminium, cuivre, laiton, etc.) sont vendus à des repreneurs. Le prix de reprise est indexé sur le cours mensuel des matières. Ce prix subit ensuite une décote pour la préparation du produit (élimination des impuretés). A noter que la valorisation de ces matériaux est également soutenue financièrement par Eco-Emballages.

Les combustibles

Le procédé de valorisation organique permet de sortir séparément environ 35 à 40 % de déchets - essentiellement plastiques - à fort pouvoir calorifique. Jusqu'à présent, les solutions de valorisation pour ces déchets sont limitées. Toutefois, la loi sur la transition énergétique et le coût prohibitif des combustibles fossiles devraient permettre le développement d'unités de valorisation adaptées à ces combustibles de récupération à l'échelle nationale.

Les déchets non valorisables

Ils sont enfouis en installation de stockage des déchets non dangereux.