Syndicat de traitement des dechets Ardèche Drôme

1 - Module de Pesée & Contrôle d’accès

Les camions sont pesés et identifié en entrée et sortie de site grâce au pont bascule. Les données sont ensuite envoyées au bureau de contrôle.

2 - Zone de réception

Une fois le contrôle terminé, les camions pénètrent dans une zone fermée puis déversent leur chargement sur une aire de réception

3 - Module de préparation

Les ordures ménagères sont alors introduites dans le bioréacteur. Elles vont y être humidifiées et aérées pendant deux à trois jours afin d’initier une dégradation des composants organiques.

4 - Chaîne de tri

Les éléments sortant du bioréacteur sont ensuite triés afin d’obtenir une matière organique exempt de polluants. Au moyen d’une série de cribles, ce tri permet d’isoler les déchets combustibles et les métaux de la fraction organique et d’en extraire les éléments indésirables tels que les morceaux de verre et de plastique. En bout de chaîne, on obtient une matière organique propre, prête à être introduite dans la zone de fermentation.

5 - Zone de fermentation

La fermentation est réalisée dans des couloirs où la température avoisine les 70°C (phase d’hygiénisation du compost).
Pendant 4 semaines, la matière organique est alors retournée, ventilée et humidifiée quotidiennement à l’aide d’une retourneuse permettant d’accélérer le développement des bactéries et des champignons qui transforment la matière organique en compost.

6 - Zone de maturation

Une fois la phase de fermentation terminée, le compost est déposé dans des box et ne sera plus manipulé pendant 6 semaines. Les bactéries et champignons terminent leur travail jusqu’à ce que le compost se stabilise et devienne mature.

A l’issue de cette transformation, le compost est stocké puis contrôlé. Seul le compost répondant aux critères de la norme qualité sera commercialisé. D’une capacité d’environ 4 mois de production, la zone de stockage a été conçue en tenant compte des variations saisonnières, c’est-à-dire du besoin en compost des agriculteurs locaux.

8 - Module de désodorisation

La gestion des odeurs repose sur le traitement de l’air qui est effectué par la ventilation de l’ensemble des bâtiments et la biofiltration de l’air vicié.

Fiche de suivi d'exploitation du centre

Centre de valorisation Saint Barthélémy de Vals

OUVERTURE : Novembre 2009

COLLECTIVITES DESSERVIES : la communauté d’agglomération du Bassin d’Annonay, le SIRCTOM ainsi que les communautés de communes du Pays de Saint-Félicien, du Pays de l’Hermitage et du Tournonais, du Val d’Ay et du Pays de l’Herbasse ; soit 103 communes et environ 150 000 habitants

CAPACITE : 40 000 Tonnes/an

EFFECTIFS : 10 personnes

Cliquez sur les différentes zones pour un descriptif détaillé des modules...


image/svg+xml 3 1 2 4 5 6 7 8